Sélectionner une page
Différences entre un crapaud et une grenouille

SAVOIR

DIFFERENCIER

LE CRAPAUD

DE LA GRENOUILLE

Grenouille et crapaud : une simple histoire d’Anoures.

Madame et Monsieur crapaud

Taxinomie

Entre ces deux là, une simple histoire de terminologie les distingue. On appelle grenouille des amphibiens sans queue à la peau lisse et crapaud ceux à la peau rugueuse, pustuleuse et…moche pour beaucoup de personnes qui ne prennent pas le temps de bien les observer. En fait, nos sujets du jour font partie du même ordre : les anoures. Ils se distinguent donc des amphibiens avec queue comme les salamandres et les tritons nommés Urodèles. A bien y regarder, la grenouille verte n’a pas une peau bien lisse. Il existe donc d’autres détails qui vont permettre de la distinguer d’un crapaud.

Quelques astuces pour les distinguer.

Aspect

Hormis donc une peau différente, un paramètre facile à distinguer réside dans la différence de taille. Une grenouille a un aspect plutôt frêle et agile alors que le crapaud est plus massif est lent. On dit d’ailleurs que la grenouille avance par bonds alors que le crapaud préfère marcher sur ses 4 pattes. Comme on peut le voir sur la photo de droite, il existe en plus une différence bien visible entre le mâle et la femelle. Cette dernière devant souvent porter son infidèle de compagnon a donc le dos large. De là à dire qu’elle en a plein le dos…
Autre détail : la grenouille, devant faire de grands bonds, à donc de grandes pattes à l’inverse du crapaud.

comparaison de taille entre le mâle et la femelle crapaud
grenouille verte dans les herbes aquatiques

Milieu aquatique contre terrestre

Encore un signe qui ne trompe pas : le lieu d’observation. Les grenouilles ont besoin d’eau pour vivre, manger et se reproduire. On les retrouve donc logiquement à proximité immédiate d’un point d’eau. Ce n’est pas le cas de notre ami le crapaud. Il n’a besoin d’une mare que lors de la reproduction. Les grenouilles ont donc les pattes palmées par une membrane à la différence du crapaud qui n’en n’a pas. Si cela avait été le cas, notre crapaud aurait été bien gêné pour creuser les trous dans lesquels il adore se cacher des rayons du soleil ou de ses prédateurs.
Les prédateurs que nous sommes d’ailleurs n’ont rien à craindre de ces deux batraciens, du moins de ceux qui peuplent la côte d’opale. S’il vous prenez l’envie d’embrasser un crapud, point de prince charmant n’en sortira mais évitez tout de même car il possède des glandes paratoïdes sécrétant une toxine bien désagréable. Un de mes chiens en a déjà fait l’expérience; il ne recommencera plus, juré !

La reproduction

Si, comme sur la photo de droite, les oeufs forment un amas gluant, il s’agit d’oeufs de grenouille. Les crapauds pondent leurs oeufs en forme de très longs filaments. Tous deux pondent s’accouplent et pondent au même endroit au fil du temps. Alors que la grenouille reste sur place, le crapaud retourne à l’ombre des sous bois. La maturité sexuelle de la grenouille rousse par exemple n’a lieu qu’au bout de 3 ans alors qu’elle ne vit que 5 ans en moyenne. La larve de grenouille ou de crapaud s’appelle un tétard. Ah, au fait. La grenouille n’est pas la femelle du crapaud.

oeufs de grenouille

Le crapaud : un allier indispensable du jardinier.

couple de crapauds en mode transport

Le crapaud est très précieux pour le jardinier.
En effet, ce batracien a la réputation d’engloutir plus que de raison toutes sortes de bestioles. Les vers qu’ils soient blancs, de vase ou de terre, les limaces, les loches, les forficules, les sauterelles et criquets, les chenilles ou moultes autres insectes ont plutôt intérêt à passer leur chemin et les pesticides restent au placard. Le crapaud se nourrissant la nuit, les insectes utiles au jardin comme la coccinelle sont moins concernés par leur gloutonnerie.
Comme je le dis souvent, si vous voulez attirer de tels auxiliaires au jardin, évitez de faire comme bon nombre de vos voisins : Ils arrachent les haies pour mettre une clôture, ils posent du bitume dans la cour et ils sèment de la pelouse partout. Super : encore une steppe urbaine. La pelouse, c’est bien pour que le crapaud puisse s’y nourrir mais pas pour s’y cacher. De plus, si elle est coupé à ras toutes les semaines, aucune chance d’y voir de la vie. Un point d’eau, même petit, un coin sauvage avec quelques fleurs des champs et des orties, quelques vieilles branches en tas, et le tour est joué.
Pour créer un havre de biodiversité dans votre jardin, inspirez-vous de mon article : “Mettez de la biodiversité dans votre jardin

crapaud commun
hyla arborea

Hyla arborea

crapaud

Tu veux ma photo ?

hyla arborea qui appelle sa femelle

Le chant des anoures.

grenouille rousse dans ma main

Haut les mains !

grenouille verte

La grenouille verte

grenouille rousse

Grenouille rousse en blonde décolorée

grenouille rousse cachée sous une branche

On joue à cache-cache ?

grenouille rousse

Petite rousse à gauche

grenouille rousse

Petite rousse à droite

grenouille rousse dans les nenuphars

Tu veux coâs ?

grenouille rousse

Grenouille rousse bien curieuse.

crapaud commun sur nenuphars

Crapaud ou prince ?

crapaud commun

Bufo-bufo dans le sous bois.

crapaud commun dans le bassin

Bien pratique ce chemin.

crapaud commun en train de faire un tunnel

Quand crapaud fait son trou dans la vie.

crapaud commun

Crapaud commun à l'arrêt de bus.

Pin It on Pinterest

Share This